paiements en ligne

LE PASSAGE A L’AUTHENTIFICATION FORTE POUR LES PAIEMENTS EN LIGNE

Dès cette semaine, une mesure importante concernant les paiements en ligne va voir le jour.

En effet, l’année passée a entrainé une explosion du e-commerce mais également une explosion de la fraude au paiement en ligne. Ainsi la mise en place de la nouvelle loi européenne DSP2 (Directive sur les services de paiements) a pour objectif de restaurer la confiance dans les paiements en ligne et ainsi permettre au e-commerce de monter en puissance.

Concrètement il s’agit de passer à une authentification forte en remplaçant le code SMS pour validation d’achat par la mise en place de deux critères de sécurité.

Désormais l’authentification de l’acheteur en ligne devra passer par un code personnel, l’utilisation de la biométrie pour les smartphones équipés des capteurs d’empreinte digitale, la reconnaissance facile ou bien la reconnaissance de l’iris.

Toutefois, le passage à l’authentification forte pourra, sous certaines conditions, être exempté.

En effet, ce système de sécurité concernait déjà depuis le 15 février dernier les transactions supérieures à 500 euros, à 250 euros depuis le 15 mars et à 100 euros depuis le 15 avril.

Désormais ces mesures concernent tous les montants et les banques pourront décliner toute transaction non conforme en provenance de e-commerce.

Cependant, comme évoqué, des dérogations sont possibles. Sous certaines conditions les commerçants en ligne pourront demander ces dérogations d’authentification forte. Cela sera notamment possible pour les transactions de moins de 30 euros ou encore les transactions jugées peu risquées.

Il convient de préciser que sont considérées comme des transactions peu risquées par exemple les paiements réguliers pour des abonnements ou les paiements adressés à un bénéficiaire pré-autorisé par le consommateur dans son application bancaire.

A cet égard, la fédération bancaire a précisé la situation concernant les clients qui ne possèderaient pas de smartphone. Dans ce cas les banques proposent des solutions alternatives comme l’utilisation d’un dispositif physique dédié.

Call Now Button